Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ferrari Helldo Collection
  • Ferrari Helldo Collection
  • : Ma modeste collection de miniatures Ferrari au 1/43ème et quelques 1/18ème, des news sur Ferrari et la Scuderia, présentation des modèles de la marque aussi bien GT que F1
  • Contact

Choose your language

Recherche

Statistiques

Compteur Global

Sondage

3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 15:25

Source: Ferrari World

 

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 18:57

Source: Ferrari World

 

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 17:53

Source: Ferrari World

 

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 15:27

Source: Ferrari World

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 15:23

Source: Ferrai World

 

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 15:19

Source: Ferrari World

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 15:14

Source: Ferrari World

 

Repost 0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 21:17

Source: Ferrari World

 

Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 12:14

 

Source: Turbo.fr

 

Plus de 25 ans après la F40, Ferrari renoue avec le turbo sur sa dernière création, la California T. Plus puissant et plus efficient, le coupé-cabriolet italien se paye même un petit lifting.

California T, c'est le nom du nouveau modèle que présentera Ferrari lors du prochain salon de Genève. Le fameux cabriolet avec toit rigide présenté en 2008 change en profondeur et renoue avec le turbo, disparu à Maranello depuis la fin de production de la F40.

 



La California T troque donc son V8 4.3 de 490 ch pour un nouveau V8 biturbo cubant 3.855 cm3, plus que le V8 3.799 cm3 de la Maserati Quattroporte. Cette cylindrée supplémentaire permet à la découvrable de Maranello de développer 560 chevaux pour un couple maximal de 755 Nm. Soit 49% de plus que l'ancien bloc et ses 505 Nm.

 



Alors que le système Variable Boost Management efface le retard de réponse des turbines Twin Scroll, le nouveau système d'échappement permet quant à lui de mettre en exergue la musicalité du 8-cylindres en V, nonobstant l'apparition de la suralimentation.



En termes de performance et d'efficience, la California T abat le 0 à 100 km/h en 3,6 secondes pour une vitesse maximale de 316 km/h. Ferrari annonce une consommation mixte de 10,5 l/100 km et des rejets de CO2 de l'ordre de 250 g/km obtenus grâce à la présence du système HELE avec Start-Stop.



Les nouveautés se poursuivent au niveau du châssis avec l'apparition de la dernière version de l'amortissement piloté MagnaRide, du système de contrôle de traction F1-Trac mis à jour ou encore des freins en carbocéramique CCM3. Ces derniers permettent à la California T de freiner de 100 km/h à l'arrêt en seulement 34 mètres.



Le Centro Stile Ferrari profite également de l'occasion pour rafraîchir la silhouette de la California en collaboration avec Pininfarina. Les pare-chocs et les optiques avant ont été redessinés alors qu'un nouveau motif inspiré de la 250 Testa Rossa orne désormais les flancs, tout comme deux grandes prises d'air sur le capot. Enfin, la poupe gagne un diffuseur inédit avec des sorties d'échappement disposées horizontalement au lieu de verticalement.

 



La Ferrari California T sera présentée dans les nouvelles livrées Rosso California et Blu California, inspirées des modèles historiques de la maison de Maranello. Le toit est quant à lui peint dans une couleur contrastante et met 14 secondes pour se replier. De quoi rouler très vite les cheveux au vent !

 


 

Repost 0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 13:36

Source: Autoplus

 

Ferrari propose pour sa 458 Speciale une liste d’options conséquente permettant de façonner sa voiture à son image, à condition d’y mettre le prix.

 

Déclinaison épurée de la 458 Italia, taillée pour la piste, la Ferrari 458 Speciale est disponible depuis peu. Par rapport à celle dont elle est dérivée, la berlinette s’allège de 100kg pour en peser 1290, tout en voyant la puissance de son V8 passer de 570 à 605 chevaux à 9000 trs/mn. Elle se dote en outre d’un tout nouveau système aérodynamique actif. Le tout lui permet d’afficher 325 km/h en pointe et 3s pour passer de 0 à 100 km/h.

Plus exclusive que la 458 Italia dans sa conception, la Speciale l’est aussi dans son tarif puisqu’elle est proposée à 235.807€*, soit 33.500€ de plus. Et même à ce prix, les options sont aussi nombreuses et coûteuses que sur la petite sœur.

Une infinité de combinaisons

On vous présentait en août dernier une vidéo expliquant comment ajouter 100.000€ d’options à une 458 Italia. Que l’on soit plutôt balade ou circuit, cuir ou carbone, Ferrari propose de personnaliser la 458 Speciale à l’envi, prestige oblige. Et à ce jeu-là, l’addition peut très vite grimper.

Côté peinture, une bande décorative coûte quelques 8372€. Pour certaines teintes "historiques", comptez 8850€. Un kit carbone (capot, seuils de portes, ailettes latérales, cache-moyeux) s’élève à 16.175€.

Pour l’habitacle le choix est large, permet de nombreuses associations cuir/alcantara dans les couleurs de son choix et reste (un peu) plus raisonnable, le plus cher étant l’intérieur cuir à 4784€.

Pour les circuits comme les grandes avenues

Pour les pistards, l’ensemble sièges "racing" en fibre de carbone, harnais quatre points et arceau s’élève à 8611€. On peut ajouter à cela le système de télémétrie Ferrari à 7176€. Pour les autres, certains équipements non négligeables sont facturés plus cher que sur la 458 Italia, comme la suspension avant permettant d’augmenter la hauteur de caisse vendue 4.425€ sur la Speciale au lieu de 3300€.

On pourrait estimer qu’il s’agit presque de broutilles sur une voiture de ce tarif. Mais pour peu que l’on veuille un modèle unique, le pourcentage du prix de base à rajouter est loin d’être dérisoire. C’est aussi cela, le rêve automobile.

*(+6000€ de malus jusqu'au 31 décembre)

Repost 0