Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ferrari Helldo Collection
  • Ferrari Helldo Collection
  • : Ma modeste collection de miniatures Ferrari au 1/43ème et quelques 1/18ème, des news sur Ferrari et la Scuderia, présentation des modèles de la marque aussi bien GT que F1
  • Contact

Choose your language

Recherche

Statistiques

Compteur Global

Sondage

4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 16:38

Source: Ferrari F1

 

Ferrari California 250 LWB Spider Competizione

 

Le week-end de Pebble Beach s’est terminé sous le signe de Ferrari. Après l’enthousiasme suscité par les débuts de la Ferrari F12 berlinetta aux Etats-Unis et la remise de la Ferrari FF sur-mesure pour le golfeur Britannique Ian Poulter, le constructeur de Maranello a également été un acteur de la vente aux enchères du week-end californien.

 

La Ferrari California 250 LWB Spider Competizione de 1960 a été la reine de l’événement avec un prix de vente de 11 millions de dollars (frais de vente inclus). Cette voiture est un modèle extrêmement rare et a été construite qu’à neuf exemplaires pour la compétition. La voiture provient de la collection de Sherman M. Wolf, qui l’avait acheté à son premier propriétaire en 1979 et l’a conservé jusqu’au week-end dernier.

Lors de la même vente, d’autres Ferrari merveilleuse de la même collection sont passées sous le marteau : comme la Ferrari 288 GTO de 1985, vendu pour 1 million de dollars, et une Ferrari 340 MM Spider, vendu pour près de 4,5 millions de dollars.

Repost 0
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 10:04

Promotion pour l'album "1957---250-GT-California" :

Ferrari 250 GT California 1/43ème édition Fabbri

Ferrari 250 GT California - 01 Ferrari 250 GT California - 04 Ferrari 250 GT California - 05 Ferrari 250 GT California - 02

Consulter l'album "1957---250-GT-California".

Repost 0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 19:14

Ferrari 250 GT SWB - 01

Ferrari 250 GT SWB - 02

Ferrari 250 GT SWB - 03

Ferrari 250 GT SWB - 04

Ferrari 250 GT SWB - 05

Ferrari 250 GT SWB - 06

Repost 0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 18:46

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/84/Ferrari-250-GT-Berlinetta-2.jpg

Ferrari 250 GT Berlinetta 1961

3000 ccm

270 HP

Foto by Softeis, 28/05/2005

at the Gaisbergrennen 2005, Salzburg, Austria.

 

 

Apparue en 1959, Ferrari 250 GT Berlinetta SWB devient la première automobile connue sur le plan international pour ses victoires en Grand Tourisme5. Le pilote Heinz-Ulrich Wieselmann la perçoit ainsi : « Docile comme un amour d'été [...], le plaisir absolu sur quatre roues, aujourd'hui encore à la portée de quelques heureux élus »31.

Alors que le nom de Ferrari est déjà synonyme de performance, la réduction du châssis des Ferrari 250 — auparavant de 2 600 mm — leur accorde des proportions idéales tandis que le terme SWB, pour Short Wheel Base, devient culte dans la catégorie GT31. La berlinette réalise par ailleurs le départ-arrêté jusqu'à 100 km/h puis jusqu'à l'arrêt en 22 secondes. Cette performance est en partie due aux freins à disque Dunlop sur les roues, qui ont remplacé les tambours des modèles précédents32.

Déclinée en version cabriolet avec la California Spyder et en version luxe avec la Lusso, la 250 GT Berlinetta SWB est le dernier modèle client de la génération 250. Elle sera remplacée en 1963 par la Ferrari 330.

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/640022/ferrari_250_gt_swb.jpg

 

La Ferrari 250 GT SW/B Berlinetta fut produite de 1960 à 1963.
1 motorisation (2,9 litres de 240 ch) est sur Histomobile.
La Ferrari 250 gt SWB Berlinetta a été produite en 93 exemplaires.

 

type Production Car
production years 1959 - 1962
released at 1959 Paris Auto Show
built at Modena, Italy
body stylist Pinin Farina
coachbuilder Scaglietti & C
engineers Giotto Bizzarrini
engine Tipo 168B Colombo 60° V12
position Front Longitudinal
aspiration Natural
valvetrain SOHC, 2 Valves per Cyl
fuel feed 6 Twin-Choke Weber 38DCN
displacement 2953 cc / 180.2 in³
bore 73 mm / 2.87 in
stroke 58.8 mm / 2.31 in
compression 9.2:1
power 205.1 kw / 275 bhp
specific output 93.13 bhp per litre
bhp/weight 250.0 bhp per tonne
body / frame Aluminum Body over Tipo 539 Steel Tube Chassis
wheel type Borrani Wire
front tires 185x15
rear tires 185x15
front brakes Discs
rear brakes Discs
steering Worm & Wheel
f suspension Double Wishbones w/Coill Springs
r suspension Live Axle w/Leaf Springs
weight 1100 kg / 2425 lbs
wheelbase 2400 mm / 94.5 in
length 4430 mm / 174.4 in
width 1980 mm / 78.0 in
height 1130 mm / 44.5 in
transmission Ferrari 4-Speed Manual
race victories 1960 Tourist Trophy, 1960 Tour de France, 1960 Paris 1000km
class victories

1960 24 Hours of Le Mans

 

 

 

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 22:46

Ferrari F246 - 01

Ferrari F246 - 02

Ferrari F246 - 03

Ferrari F246 - 04

Ferrari F246 - 05

Ferrari F246 - 06

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 22:26

La Ferrari F246 est une Formule 1 construite pour le championnat du monde de 1958. La réglementation de 1954 à 1960, rend obligatoire l'utilisation de moteurs ne pépassant pas les 2500 cm3

La F246 utilise un moteur de 2417 cm3 Dino V6 engine avec un angle de 65°  C'est le premier modèle de F1 a utiliser un V6. La Ferrari F 246 a été suffisament bonne pour remporter le championnat avec Mike Hawthorn et gagner la seconde place du championnat constructeur.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0f/Ferrari_Dino_246_F1.jpg

 

 

 

Production 19581960
Predecessor Ferrari 801 F1
Successor Ferrari 156 F1
Class Formula One car
Engine 2.4 L Ferrari Dino V6
Transmission Ferrari 4-speed Manual
Wheelbase 2160 mm
Length 4030 mm
Width 1500 mm
Height 980 mm
Curb weight 560 kg
Designer Vittorio Jano
Carlo Chiti
Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 22:00

Ferrari 250 TR 1958 - 01

Ferrari 250 TR 1958 - 02

Ferrari 250 TR 1958 - 03

Ferrari 250 TR 1958 - 04

Ferrari 250 TR 1958 - 05

Ferrari 250 TR 1958 - 06

Ferrari 250 TR 1958 - 07

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 21:58
 

L'une des particularités communes à l'ensemble des Ferrari 250 concerne leur moteur V12 d'une cylindrée de 3 litres puisque ce dernier est à l'origine de la désignation 250. Ce moteur est issue du V12 « Colombo » 1,5 litre — le premier et le plus petit V12 de l'histoire de Ferrari mais également le plus célèbre de tous — dénommée ainsi en l'honneur de son concepteur, l'ingénieur Gioachino Colombo, dont l'alésage s'est vu porté à 73 mm2.

Plus étroit que celui dessiné par Aurelio Lampredi quelques années plus tard, le moteur Colombo est parfois désigné par le terme anglais short block3,4. D'un point de vue technique, ce moteur présente de nombreux avantages pour l'époque. La vitesse linéaire des pistons modérée grâce à un alésage supérieur à la course, le centre de gravité placé bas, le bloc en V ouvert à 60° entièrement composé d'alliages légers et la distribution munie d'un arbre à cames en tête pour chaque banc de cylindres, ce V12 était incroyablement puissant — près de 100 chevaux au litre — mais aussi fiable et endurant2.

Trois Ferrari 250 lors du Ferrari Historic Challenge.

Les premières Ferrari 250 sont construites sur un châssis long LWB (long wheel base) de 2 600 mm hormis la 250 Europa dont l'empattement est de 2 800 mm. En 1960, la 250 GT Berlinetta SWB inaugure le premier châssis court SWB (short wheel base) de la génération 250. D'une longueur d'empattement de 2 400 mm, ce changement est destiné à améliorer la tenue de route de l'automobile, et notamment en virage5. La génération des Ferrari 250 est également connue pour avoir inauguré les systèmes de freinage à disques6.

D'un point de vue esthétique, les Ferrari 250 seront généralement dessinées par le carrossier turinois Pinin Farina, qui adoptera le nom « Pininfarina » en un seul mot dans les années 1960, et carrossées par la Carrozzeria Scaglietti.

 

 

Réalisée par la Carrozzeria Scaglietti, la Ferrari 250 Testa Rossa domine le Sport-Prototypes de la fin des années 1950 et le début des années 1960. Propulsée par le moteur V12 « Colombo », elle remporte notamment les 24 Heures du Mans en 1958, 1960 et 196112. Ces victoires s'expliquent par le contexte particulier dans lequel la 250 Testa Rossa est née. Suite aux accidents meurtriers de Pierre Levegh aux 24 Heures du Mans en 1955 et de Alfonso de Portago aux Mille Miglia en 1957, le CSI décide de limiter à trois litres la cylindrée des moteurs dans le but de réduire « l'escalade à la puissance des monstrueuses Aston Martin, Jaguar et Maserati »13. Ferrari était pour sa part déjà prêt à ce bouleversement puisque le moteur Colombo est depuis longtemps, de trois litres.

Apparue en mai 1957 sous la forme d'un prototype lors des 1 000 kilomètres du Nürburgring, il faut attendre le mois de novembre 1957 pour que la production de la version « cliente » soit entamée. Construite de 1956 à 1961, la Ferrari 250 Testa Rossa est l'une des automobiles Ferrari les plus cotées. L'une d'entre elles s'est d'ailleurs adjugée en mai 2009 au prix de 9 020 000 euros, un record14.

Le dessin très particulier de la 250 Testa Rossa est en réalité davantage utile qu'esthétique. L'originalité des ailes antérieures permet de ne couvrir les roues que partiellement pour mieux refroidir les freins à tambours12. Néanmoins, ce style peu conventionnel sera adouci en cours de production, abandonnant les ailes très découpées au profit de deux ouvertures pratiquées de part et d'autre de la large prise d'air frontale12.

 

 

10.000.000 € (estimation 2009)
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES FERRARI 250 Testa Rossa

MOTEUR
Type: 12 cylindres en V à 60°, 24 soupapes
Position: longitudinal AV
Alimentation: 6 carburateurs Weber 38 DCN
Cylindrée en cm3: 2953
Alésage x course : 73 x 58.8
Puissance ch DIN à tr/mn: 300 à 7500
Puissance au litre en ch DIN : 101,6
Couple maxi en Nm à tr/mn: 302 à 6100
Couple au litre en Nm : 102,3
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): mécanique 4 rapports
POIDS
Données constructeur en kg: 798
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 2,7
ROUES
Freins : 4 tambours double mâchoire
Pneus : 6.00-16

 

 

 

 

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 21:51

Ferrari 250 GT Berlinetta Tour De France - 01

Ferrari 250 GT Berlinetta Tour De France - 02

Ferrari 250 GT Berlinetta Tour De France - 03

Ferrari 250 GT Berlinetta Tour De France - 04

Ferrari 250 GT Berlinetta Tour De France - 05

Ferrari 250 GT Berlinetta Tour De France - 06

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 21:39

 

Motivé et lancé au défi par la victoire d'Armando Zampiero au Championnat italien des voitures de Sports de 1955 avec une Mercedes 300 SL, Ferrari décide de produire une GT apte à concourir dans cette catégorie. Apparue en 1956, la Ferrari 250 GT Berlinetta « Tour de France » est le fruit des carrossiers Pinin Farina et Scaglietti24.

D'une conception allégée grâce à l'aluminium, elle s'équipe du châssis de la 250 GT Boano/Ellena afin de produire rapidement une centaine d'exemplaires et ainsi obtenir l'homologation de cette nouvelle GT. Toujours propulsée par le V12 « Colombo », la 250 GT TdF innove en termes de châssis puisqu'elle s'équipe de ressorts hélicoïdaux à l'avant. Fort de 240 ch — portés par la suite à 260 ch — elle triomphe à trois reprises, en 1957, 1958 et 1959 au Tour de France, d'où son nom éponyme24.

 


http://www.ultimatecarpage.com/images/large/3236/Ferrari-250-GT-TdF-Scaglietti--14-Louver--Berlinetta_11.jpg

 

http://img124.imageshack.us/img124/3629/ferrari250gttdf0683gt8gq1.jpg

 

 


 

 

 


 

Années de production 1955 - 1959
Production 84 exemplaires
Classe Sportive de prestige
Usines d’assemblage Maranello, Italie

Moteur et transmission

Énergie Essence
Moteur(s) V12 « Colombo » 60°, 24s
Cylindrée 2 953 cm3
Puissance maximale 280 ch
Boîte de vitesses Manuelle
Poids et performances
Poids 1 180 kg
Accélération

0 à 100 km/h en 8,2 s

Repost 0