Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ferrari Helldo Collection
  • Ferrari Helldo Collection
  • : Ma modeste collection de miniatures Ferrari au 1/43ème et quelques 1/18ème, des news sur Ferrari et la Scuderia, présentation des modèles de la marque aussi bien GT que F1
  • Contact

Choose your language

Recherche

Statistiques

Compteur Global

Sondage

24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 21:23

Source: Motorlegend

 

Une Ferrari 500 Mondial aux enchères

 

La vente aux enchères organisée en août prochain par RM Auctions à Monterey, en Californie, promet d'attirer la foule des grands jours ! Entre autres raretés, pas moins de 21 Ferrari seront en effet proposées à la vente, dont une remarquable 500 Mondial Spider Series de 1954.

 


Une Ferrari 500 Mondial aux enchères

 

Au milieu des 365 GTB/4 Daytona Berlinetta, 365 GTC/4, 250 GT Cabriolet Series et F40 qui défileront sur le podium de Monterey en quête d'un éventuel acquéreur, cette 500 Mondial Spider Series (dont l'estimation varie entre 2 130 000 € et 2 500 000 €) devrait assurément quitter la collection privée de William Tilley pour rejoindre celle d'un collectionneur tout aussi passionné (et fortuné !) de la marque au cheval cabré.



Une Ferrari 500 Mondial aux enchères

 

Portant le numéro de châssis 0418 MD, cette 500 Mondial est le sixième exemplaire de ce modèle – produit à 22 unités – sorti des usines de Maranello en Avril 1954. Officiellement engagée sur les Mille Miglia cette même année, elle fut dès le mois de juillet suivant revendue à un concessionnaire transalpin qui, à son tour, allait l'inscrire dans différentes compétitions avant de l'envoyer outre-Atlantique où elle allait disputer le Grand Prix du Vénézuela en 1955, 1956 et 1957.


Une Ferrari 500 Mondial aux enchères

 

Importée aux États-Unis en 1964, elle devait courir en compétition encore quelques années avant de participer plus récemment à de nombreux concours d'élégance.

 

Une Ferrari 500 Mondial aux enchères

 

On notera enfin que cette 500 Mondial devra se partager les honneurs avec une très rare Maserati Type 61 « Birdcage », estimée entre 2 300 000 € et 3 100 000 €.

 


Une Ferrari 500 Mondial aux enchères

Repost 0
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 18:11

Source: Motorlegend

 

1,48 million pour une Ferrari 330 GTS

 

RM Auctions a réalisé pour plus de 21 millions de dollars (16 millions d'euros) de ventes lors des enchères organisées samedi dernier à Fort Worth, au Texas, autour de la collection Don Davis. Une Ferrari 330 GTS de 1967 y a battu un record, en trouvant acquéreur pour plus de 1,936 million de dollars (1,48 million d'euros).

Comme toujours, des collectionneurs de tous horizons – quatorze nationalités représentées - s'étaient donné rendez-vous pour cette vente exceptionnelle où cinq véhicules ont franchi la barre symbolique du million de dollars.

Produite à seulement 99 exemplaires, la Ferrari 330 GTS de 1967 dessinée par Pininfarina et présentée dans une livrée « bleue obscure » a été adjugée 1 936 000 $ (1 480 000 €), décrochant ainsi le titre de 330 GTS la plus coûteuse jamais vendue aux enchères.

Deuxième meilleure vente du jour, une Ferrari 365 GTB/4 Daytona Spider by Scaglietti de 1973 a également trouvé acquéreur pour pour plus d'un million de dollars (1 650 000 €).

Repost 0
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 16:11

Source: MotorTV

 

 

Repost 0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 19:14

Source: Motor TV

 

 

Repost 0
Published by Helldoween - dans News
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 16:59

Source: Motor TV

 

 

Repost 0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 20:29

Source: Motorlegend

 

Ferrari : LaFerrari au Grand Palais
A l'occasion des vérifications techniques du Tour Auto le 22 avril, Ferrari dévoilera pour la première fois en France sa dernière hypercar, baptisée comme on le sait LaFerrari. Elle sera en terrain connu sous les verrières du Grand Palais : pas moins de 36 autres Ferrari sont en effet attendues au départ de l'épreuve, dont pas moins de six 250 GT ainsi que deux 458 Italia et une Enzo qui serviront d'ouvreuses.

Pour mémoire, la Ferrari LaFerrari est propulsée par un V12 de 6,3 litres associé à un moteur électrique pour une puissance totale de 963 ch, qui lui permet de pulvériser le 0 à 200 km/h en moins de 7 secondes ! Des chiffres alléchants que le constructeur fait payer le prix fort : 1,3 millions d'euros. Il ne fait cependant aucun doute qu'un certain nombre de clients attendant désormais la livraison de leur exemplaire seront déjà sur place pour le Tour Auto. Ferrari sait choisir ses cibles !

Vérifications techniques du Tour Auto au Grand Palais, le 22 avril de 10h à 17h. Tarif : 10€
Repost 0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 18:21

Source: Ferrari.com

 

 

interieur-usine-ferrari

 

On leur avait promis, c'est désormais une réalité. Lors du Salon Auto de Genève, Luca di Montezemolo a annoncé que tous les collaborateurs de Ferrari recevraient un bonus exceptionnel lié aux résultats financiers de la société sur la période 2010-2012. Aujourd'hui, les trois mille collaborateurs de la marque au Cheval cabré ont eu une bonne surprise en ouvrant leur bulletin de salaire. Ils ont en effet bénéficié d'un bonus équivalent à un mois de salaire pour chaque année de la période en question pendant laquelle ils ont travaillé pour la société.

Par ailleurs, le mois prochain, les collaborateurs de Ferrari se verront verser le complément du bonus de compétitivité de l'année dernière, établi par un contrat supplémentaire, et pour lequel les paiements initiaux ont déjà été effectués en juin et octobre.

Par exemple, pour un collaborateur en début de carrière rémunéré au salaire de base (1 500 euros), le bonus exceptionnel s'élève à 4 500 euros, auquel s'ajoutera un bonus de compétitivité de 4 000 euros versé sur les mois suivants.

« Notre société a terminé l'année 2012 sur des résultats records, après trois ans de croissance continue », explique Luca di Montezemolo dans une lettre à ses collaborateurs. « Ces résultats sont le fruit de votre incroyable travail. Malgré la crise actuelle, qui plonge de nombreuses entreprises de notre secteur et d'autres dans de grandes difficultés, nous constituons, grâce à vous, une vraie exception. En effet, nous produisons toujours plus de modèles et sommes reconnus comme une marque incontournable, partout dans le monde. J'espère que nous maintiendrons ce cap et vous remercie tous de votre implication jusqu'ici et surtout des efforts que vous fournirez à l'avenir ».

Dans la même lettre, le Président Montezemolo a lancé un nouveau défi : un autre bonus pour la période 2013-2015.

Repost 0
Published by Helldoween - dans News
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 14:18

Source: Ferrari World

 

 

Repost 0
Published by Helldoween - dans News
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 19:30

Source: Next-gen Auto

 

 

C’est aujourd’hui Stefano Domenicali qui dirige la Scuderia Ferrari, mais il a eu deux glorieux prédécesseurs italiens : Enzo Ferrari bien sûr, le fondateur, et Luca di Montezemolo. Les photos de ces deux personnages sont dans son bureau, comme s’ils l’observaient à la tâche.


"Vous pouvez remarquer qu’il m’observe toujours ici," déclare Stefano Domenicali. "C’est une image sévère avec son doigt pointé sur moi. Lorsque je regarde cette photo, elle m’inspire toutefois un grand respect et un grand sens des responsabilités. Bravo pour ce qu’il a fait, car il ne faut pas oublier qu’il est parti de rien et ensuite il y a eu Luca di Montezemolo qui a réussi à garder le cap alors que la situation était très différente. Ma responsabilité est aujourd’hui de continuer à donner de la valeur à cette société grâce à mon humble travail. C’est jour après jour que l’on construit quelque chose et c’est vraiment ce que je ressens."


Dans son bureau, il y a aussi des traces de son autre passion : l’aéronautique. Stefano Domenicali a en effet passé son brevet de pilote à l’âge de 17 ans et il y a quelques modèles réduits d’hélicoptères qui trônent bien en évidence dans son antre.

"Je suis toujours passionné d’aéronautique, c’est comme ça. Lorsque j’étais enfant, je voulais jouer au basket et je voulais aussi être pilote de chasse. J’ai réalisé le premier rêve, mais pas le second," précise-t-il dans un large sourire. "Pour tout vous dire, je n’ai jamais envisagé devenir ce que je suis aujourd’hui."


Quelle est la plus grande difficulté lorsqu’on est à la tête de la Scuderia Ferrari ? "Le plus important est d’être capable de gérer la pression. J’essaye de prendre sur moi tout ce qui est négatif afin de protéger l’équipe. C’est mon travail de tous les jours, car malheureusement, lorsque vous êtes chez Ferrari, il faut vivre avec ça."


Cette pression a été maximale lorsque Fernando Alonso s’est incliné pour le titre lors de la dernière course de la saison, en 2010 et en 2012.


"Il faut apprendre à perdre, mais notre monde n’est pas assez mature pour comprendre ça. Lorsque vous faites de votre mieux, vous devez accepter que vous pouvez gagner ou perdre. Mais le lendemain, vous devez vous assurer que vous allez faire mieux à l’avenir. C’est la bonne chose à faire. Nous les Italiens, nous sommes trop émotifs et il y a toujours des situations où c’est une question de vie ou de mort. Parfois vous êtes un héros pour eux et parfois un zéro. Grâce à Dieu, ce n’est pas ma façon de penser, je suis assez doué pour rester déconnecté de ce genre d’approche," ajoute le patron italien.

Repost 0
Published by Helldoween - dans I Have A Dream....
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 20:38

Source: Ferrari World

 

 

Repost 0
Published by Helldoween - dans News
commenter cet article