Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ferrari Helldo Collection
  • Ferrari Helldo Collection
  • : Ma modeste collection de miniatures Ferrari au 1/43ème et quelques 1/18ème, des news sur Ferrari et la Scuderia, présentation des modèles de la marque aussi bien GT que F1
  • Contact

Choose your language

Recherche

Statistiques

Compteur Global

Sondage

4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 15:14

Source: Ferrari World

 

Repost 0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 21:17

Source: Ferrari World

 

Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 12:14

 

Source: Turbo.fr

 

Plus de 25 ans après la F40, Ferrari renoue avec le turbo sur sa dernière création, la California T. Plus puissant et plus efficient, le coupé-cabriolet italien se paye même un petit lifting.

California T, c'est le nom du nouveau modèle que présentera Ferrari lors du prochain salon de Genève. Le fameux cabriolet avec toit rigide présenté en 2008 change en profondeur et renoue avec le turbo, disparu à Maranello depuis la fin de production de la F40.

 



La California T troque donc son V8 4.3 de 490 ch pour un nouveau V8 biturbo cubant 3.855 cm3, plus que le V8 3.799 cm3 de la Maserati Quattroporte. Cette cylindrée supplémentaire permet à la découvrable de Maranello de développer 560 chevaux pour un couple maximal de 755 Nm. Soit 49% de plus que l'ancien bloc et ses 505 Nm.

 



Alors que le système Variable Boost Management efface le retard de réponse des turbines Twin Scroll, le nouveau système d'échappement permet quant à lui de mettre en exergue la musicalité du 8-cylindres en V, nonobstant l'apparition de la suralimentation.



En termes de performance et d'efficience, la California T abat le 0 à 100 km/h en 3,6 secondes pour une vitesse maximale de 316 km/h. Ferrari annonce une consommation mixte de 10,5 l/100 km et des rejets de CO2 de l'ordre de 250 g/km obtenus grâce à la présence du système HELE avec Start-Stop.



Les nouveautés se poursuivent au niveau du châssis avec l'apparition de la dernière version de l'amortissement piloté MagnaRide, du système de contrôle de traction F1-Trac mis à jour ou encore des freins en carbocéramique CCM3. Ces derniers permettent à la California T de freiner de 100 km/h à l'arrêt en seulement 34 mètres.



Le Centro Stile Ferrari profite également de l'occasion pour rafraîchir la silhouette de la California en collaboration avec Pininfarina. Les pare-chocs et les optiques avant ont été redessinés alors qu'un nouveau motif inspiré de la 250 Testa Rossa orne désormais les flancs, tout comme deux grandes prises d'air sur le capot. Enfin, la poupe gagne un diffuseur inédit avec des sorties d'échappement disposées horizontalement au lieu de verticalement.

 



La Ferrari California T sera présentée dans les nouvelles livrées Rosso California et Blu California, inspirées des modèles historiques de la maison de Maranello. Le toit est quant à lui peint dans une couleur contrastante et met 14 secondes pour se replier. De quoi rouler très vite les cheveux au vent !

 


 

Repost 0
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 12:38

Ferrari tease son 149M Project

Dans un teaser que la marque vient de lancer sur la toile, Ferrari annonce la présentation imminente (le 12 février pour être exact) de son « 149M Poject », évènement visible en ligne qui devrait consacrer l'arrivée d'une nouvelle version de son modèle California.

 

Apparue en 2009, la California a depuis régulièrement fait l'objet de rumeurs quant à de nouvelles évolutions la concernant, mais plusieurs spy-shots apparus récemment ainsi que le nom de code sous lequel elle fut développée (F149) laissent à penser que le coupé-cabriolet est bien cette fois au centre de ce « 149M Project ».

 

Quant à savoir de quelle mécanique cette nouvelle version de la California serait pourvue (un développement de son V8 de 490 ch d'origine ?), il faudra patienter jusqu'au 12 février pour être fixé. La suite du programme devrait s'accompagner d'une présentation au Salon de Genève en mars, pour un lancement sur le marché prévu en mai.

 

Repost 0
Published by Helldoween - dans News
commenter cet article
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 11:39

Une Ferrari 375-Plus de 1954 aux enchères

 

Source: Motorlegend

 

Le 27 juin 2014 dans le cadre du Goodwood Festival of Speed, Bonhams proposera à la vente le premier des cinq exemplaires de la Ferrari 375-Plus sortis des usines de Maranello en 1954. 

Ce châssis n°0384AM propulsé par un V12 4.9 litres de 330 ch et carrossé par Pinin Farina, fut engagé en compétition en 1954 par la Scuderia Ferrari avec pour pilotes l'Italien Umberto Maglioli et l'Argentin Jose Froilan Gonzalez, autrement appelé « the pampas bull » - le taureau de la pampa -. Le premier participa à son volant à la Mille Miglia tandis que le second la conduisit à la victoire à Silverstone. Aux 24 Heures du Mans cette même année, Maglioli fit équipe avec Paolo Marzotto et les deux hommes durent abandonner tandis que Gonzalez, aligné sur un autre châssis, s'imposait aux côtés de Maurice Trintignant.

Après l'épreuve sarthoise, cette Ferrari 375-Plus passa successivement dans les mains de deux collectionneurs américains, et disputa plusieurs courses à Watkins Glen, Nassau, Sebring ou encore à Cuba lors du Grand Prix 1957. Jacques Swaters, propriétaire belge de l'Écurie Francorchamps, en fit ensuite l'acquisition et la conserva en sa possession jusqu'à ce jour.

Repost 0
Published by Helldoween - dans News
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 21:12

Source: Motorlegend

Une fascinante collection de supercars !

Nous le savons tous, les pays du Golfe comptent une bonne majorité de richissimes amateurs de belles mécaniques. Si certains jettent leur dévolu sur quelques préparations exotiques, d'autres préfèrent collectionner les plus rares et chères modèles du globe. Pour le plaisir, ce propriétaire a accepté d'ouvrir les portes de son garage (ou de son musée, c'est au choix !).

Membre de la famille royale de l'émirat d'Abu Dhabi, le Sheikh Sultan bin Zayed bin Sultan Al Nahyan possède pas moins de 32 supercars modernes sous un même et unique toit. Surnommé « Le roi de la supercar » sur les forums spécialisés, ce propriétaire a commencé à rassembler les pièces de sa collection en 2004 avec l'achat d'une BMW Z8 Alpina. Par la suite, il a déboursé une fortune pour obtenir les clés des supercars de la marque au Cheval Cabré, quelques monstres en provenance de Zuffenhausen, une poignée d'Aston Martin aussi rares les unes que les autres et cinq (!) Bugatti Veyron différentes. 

Quelques pièces de collection attirent également l'attention comme une Mercedes 300 SL Gullwing installée aux cotés de deux Mercedes SLS AMG GT3, une Mercedes CLK-GTR Roadster, une Bugatti EB110 ou une Chevrolet Corvette Stingray.

Shmee150 nous emmène en ballade dans cette caverne d'Ali Baba pour bien commencer la semaine.

 


Repost 0
Published by Helldoween - dans News
commenter cet article
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 12:39

Source: Turbo.fr

 

 

Après la 250 GTO qui explose tous les records, revoilà la Ferrari 250 LM qui se défend plutôt bien dans la catégorie des voitures les plus chères de tous les temps.

Il y a seulement quelques semaines, la Ferrari 250 GTO s'offrait à nouveau le record du monde de valeur pour une automobile avec un prix de vente très impressionnant, atteint lors d'une vente aux enchères privée.

Aujourd'hui, c'est un autre modèle bien connu de Ferrari qui vient de repasser devant l'audience, lors d'une session tenue par RM Auctions à New-York. Une Ferrari 250 LM de course, qui porte le numéro de châssis 6017. Dans l'histoire de la marque au cheval cabré, c'est la dernière monture à avoir réussi à gagner les 24 Heures du Mans au classement général, même s'il ne s'agit pas ici de l'exemplaire victorieux.

L'auto a atteint un prix de 14,3 millions de dollars, battant le précédent record pour une 250 LM qui était jusqu'ici de 6,9 millions de dollars. Ca fait beaucoup évidemment, mais les 250 GTO et Testa Rossa sont récemment parvenues à faire encore mieux. Rappelons que cette 250 LM n'a été construite qu'à 32 exemplaires.


Repost 0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 20:45

Source: Motorlegend

 

Ferrari F458 Italia Niki Lauda tribute

Les clients de la marque au « cheval cabré » ont ceci de particulier que, quelles que soient leurs envies, le constructeur de Maranello peut les transformer en réalité. C'est ainsi qu'un heureux propriétaire a vu sa F458 Italia personnalisée aux couleurs de son idole, Niki Lauda. 

Peut-être la récente sortie du film « Rush », dont l'histoire retrace le parcours du pilote autrichien lors de la saison de Formule 1 1976, a-t-elle donné des idées à ce client fortuné. Toujours est-il que l'homme en question roule désormais à bord d'une F458 Italia tout à fait unique.

Si son F458 Italia n'a subi aucune modification sur le plan technique, le V8 de 4.5 litres de cylindrée (562 ch) demeurant identique au modèle de série, l'esthétique du véhicule a été largement remaniée grâce à l'intervention d'un designer du Maranello Style Center.

La sportive italienne reprend ainsi les couleurs de la Ferrari 312T de Lauda et arbore une livrée rouge et blanche complétée sur son toit des bandes colorées du drapeau italien, sans oublier l'ajout de jantes couleurs or typiques des années 70. Côté habitacle, les couleurs du drapeau transalpin ornent également la console centrale et les sièges baquets. 

L'histoire ne dit pas si le triple Champion du Monde de F1 autrichien aura été sensible à cet hommage.

Ferrari F458 Italia Niki Lauda tribute
Ferrari F458 Italia Niki Lauda tribute
Ferrari F458 Italia Niki Lauda tribute
Ferrari F458 Italia Niki Lauda tribute
Repost 0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 13:36

Source: Autoplus

 

Ferrari propose pour sa 458 Speciale une liste d’options conséquente permettant de façonner sa voiture à son image, à condition d’y mettre le prix.

 

Déclinaison épurée de la 458 Italia, taillée pour la piste, la Ferrari 458 Speciale est disponible depuis peu. Par rapport à celle dont elle est dérivée, la berlinette s’allège de 100kg pour en peser 1290, tout en voyant la puissance de son V8 passer de 570 à 605 chevaux à 9000 trs/mn. Elle se dote en outre d’un tout nouveau système aérodynamique actif. Le tout lui permet d’afficher 325 km/h en pointe et 3s pour passer de 0 à 100 km/h.

Plus exclusive que la 458 Italia dans sa conception, la Speciale l’est aussi dans son tarif puisqu’elle est proposée à 235.807€*, soit 33.500€ de plus. Et même à ce prix, les options sont aussi nombreuses et coûteuses que sur la petite sœur.

Une infinité de combinaisons

On vous présentait en août dernier une vidéo expliquant comment ajouter 100.000€ d’options à une 458 Italia. Que l’on soit plutôt balade ou circuit, cuir ou carbone, Ferrari propose de personnaliser la 458 Speciale à l’envi, prestige oblige. Et à ce jeu-là, l’addition peut très vite grimper.

Côté peinture, une bande décorative coûte quelques 8372€. Pour certaines teintes "historiques", comptez 8850€. Un kit carbone (capot, seuils de portes, ailettes latérales, cache-moyeux) s’élève à 16.175€.

Pour l’habitacle le choix est large, permet de nombreuses associations cuir/alcantara dans les couleurs de son choix et reste (un peu) plus raisonnable, le plus cher étant l’intérieur cuir à 4784€.

Pour les circuits comme les grandes avenues

Pour les pistards, l’ensemble sièges "racing" en fibre de carbone, harnais quatre points et arceau s’élève à 8611€. On peut ajouter à cela le système de télémétrie Ferrari à 7176€. Pour les autres, certains équipements non négligeables sont facturés plus cher que sur la 458 Italia, comme la suspension avant permettant d’augmenter la hauteur de caisse vendue 4.425€ sur la Speciale au lieu de 3300€.

On pourrait estimer qu’il s’agit presque de broutilles sur une voiture de ce tarif. Mais pour peu que l’on veuille un modèle unique, le pourcentage du prix de base à rajouter est loin d’être dérisoire. C’est aussi cela, le rêve automobile.

*(+6000€ de malus jusqu'au 31 décembre)

Repost 0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 21:03

Source: Ferrari World

 

Repost 0
Published by Helldoween - dans News
commenter cet article